2009

CENTRE DE RECHERCHE INRIA

UN SIGNAL TOUT EN COURBE

-

Les objectifs de l’INRIA en termes d’affichage de l’opération et d’image architecturale sont clairs : marquer fortement la façade de la rue de la Vieille-Tour dès la première phase de l’opération.
La réflexion sur une forme globale, cohérente et forte s’imposait, afin que le projet fini ne soit qu’un seul bâtiment et non pas une juxtaposition de deux entités.

Domaine de Thalabert

ECO-CONSTRUCTION VITICOLE
-
Sur ce site d’une ancienne ferme à réhabiliter, le projet consiste à restructurer totalement une exploitation viticole, d’une part en restaurant les bâtiments anciens pour accueillir les bureaux et espaces de réception de la société, d’autre part en implantant un nouveau cuvier ainsi qu’un chai semi-enterré.

Faire vivre le Bourg en maîtrisant son foncier

"REHUMANISATION" D'UN CENTRE BOURG
-
Les divers niveaux d’interventions du projet :
> Le renforcement de la centralité par le réaménagement de la place du fronton, la sécurisation en zone 30, le maintien des commerces, etc.
> Le rééquilibrage du centre bourg sur son flanc Sud avec implantation de nouveaux équipements et liaisons douces.
> La redéfinition des franges de l’Uhabia, avec création d’un « parc » permettant la mixité des fonctions
> La constitution d’un grand groupe scolaire

Redynamiser le centre ancien

LE CENTRE ANCIEN D'AURILLAC
-
La mission consiste en un diagnostic des espaces publics du centre ancien, qu’ils soient emblématiques ou de l’ordre du « petit patrimoine ».
Ce diagnostic est accroché au diagnostic habitat, qui révèle un habitat social privé fortement fragilisé.
L’enjeu est de « tirer vers le haut » ce quartier, probablement par une intervention publique volontariste en matière d’urbanisme, pour accompagner les mutations urbaines du cœur de ce quartier.

Ecotourisme et habitat dans les Landes

REINTERPRETER L'AIRIAL LANDAIS POUR UN PROJET DE LOISIRS
-
Le projet du Domaine de l’Airial, une vingtaine de kilomètres des côtes landaises, prévoit une polarité d’équipements (golf, centre hippique, parcours de santé, terrain de polo, résidences touristiques) ainsi qu’un programme de logements (sociaux, individuels de type maisons et villas et une résidence senior).

Concevoir 109 Ha en écoquartier

REINTERROGER L'URBANISME DE PERIPHERIE
-
La croissance urbaine du Taillan-Médoc repose ces dernières années sur un urbanisme caractérisé par l’étalement pavillonnaire et le mitage.
La commune souhaite envisager son développement au nord-ouest de son territoire en fonction de composantes paysagères structurantes qui sont prépondérantes sur ce site : forêt, marais, maraîchages, etc.

Comment construire avec le risque d'inondation ?

DES PRINCIPES D'ARCHITECTURE ET D'URBANISME ADAPTES
-
Le schéma directeur de protection détermine aujourd’hui les secteurs à protéger pour un évènement de référence centennale et les zones restant inondées.
Ces dernières servent de stockage pour les débordements et permettent ainsi de ne pas aggraver les inondations dans les secteurs à enjeux urbains forts.
Cette étude détermine les conditions d’urbanisation et de construction pour les secteurs sensibles, qui ont vocation à être urbanisés malgré leur risque d’inondabilité

Souscrire à RSS - 2009